in

What is really going to make a difference now is how much you let go of the whol…

??What is really going to make a difference now is how much you let go of the whole character who wants to control the matter. That’s why in one of the recent posts I mentioned hitting the pause button. It’s not about taking a “break”. It's about removing the costume and demystifying it. Because if we just take a break, it will resume! We could “pause” and “play” indefinitely.
You see, you've been in this for years now. We can indeed make breaks, cuts, but we come back. This is because fundamentally the “character” is not defused, he is not demystified, that is, he is not seen for what he is. In view of this truth, he is like a shadow, but the shadow in itself gives itself a lot of power.

Again, spend time with “that which is”. Reverse the energy you have given to the power of the imagination in order to restore the power to the real; be with. The more you “are with”, the more reality will take its place. It's like a garment, the more we take off and the more we see the nudity hidden underneath and supporting it.
The point is not to remove the costume entirely. We don't care; it's just a costume! However, initially we need to regain confidence in the "natural radiance", in the Nature which is "below", which "precedes" us, which is "before". Also, it may mean a little "undressing" to confirm that it is okay and that there is indeed "something" underneath, that there is not just "nothing". It's about rebuilding the confidence, so that we can leave the role and all that comedy … or just see his humor.

When I say “leave,” that doesn't mean put it aside or get rid of it. It means “it's just a role” as for a comedian “it's just his role”. He doesn't need to take a shower to take it off when he leaves the theater. It was a comedy, humor, he just acted. Well, tell yourself you've been playing for 20, 40, 50 years … and that's okay, because it's just a game. The Truth in you, it hasn't moved. It has remained intact. She is perfect. It is in this that through my realization I did not find anything, because it is "my truth" which has found the truth, it is not the illusion. The illusion has found nothing.
This is a change of reference. We go from reflection to water which carries all reflections. If we have water, we have its reflections, but then the reflections are perceived differently.
???

Denis Marie

?? Ce qui va vraiment faire une différence maintenant, c'est combien vous lâchez tout le personnage qui veut contrôler la question. C ' est pourquoi dans l'une des publications récentes, j'ai mentionné que j'ai appuyé sur le bouton de pause. Il ne s'agit pas de faire une ′′ pause ". Il s'agit de retirer le costume et de le démystifier. Parce que si on fait juste une pause, ça va reprendre ! On pourrait ′′ faire une pause ′′ et ′′ jouer ′′ indéfiniment.
Tu vois, tu es dans cette histoire depuis des années maintenant. Nous pouvons effectivement faire des pauses, des coupures, mais nous revenons. C ' est parce que fondamentalement le ′′ personnage ′′ n'est pas désamorcé, il n'est pas démystifié, c'est-à-dire qu'il n'est pas Au vu de cette vérité, il est comme une ombre, mais l'ombre en elle-même se donne beaucoup de pouvoir.

Encore une fois, passez du temps avec ′′ ce qui est ". Reverse l'énergie que vous avez donnée au pouvoir de l'imagination afin de redonner le pouvoir au réel ; soyez avec. Plus vous ′′ êtes avec ", plus la réalité prendra sa place. C ' est comme un vêtement, plus on décolle et plus on voit la nudité cachée en dessous et on le soutient.
Le but est de ne pas enlever entièrement le costume. On s'en fout, c'est juste un costume ! Cependant, initialement, nous devons reprendre confiance dans l'′′ éclat naturel ", dans la nature qui est ′′ ci-dessous ", qui nous ′′ précède ′′ qui est ′′ avant ". Aussi, cela peut signifier un peu ′′ déshabiller ′′ pour confirmez que c'est bon et qu'il y a effectivement ′′ quelque chose ′′ en dessous, qu'il n'y a pas juste ′′ rien ". Il s'agit de reconstruire la confiance, afin que nous puissions laisser le rôle et toute cette comédie… ou juste voir sa Humour.

Quand je dis ′′ laisser," ça ne veut pas dire le mettre de côté ou s'en débarrasser. Ça veut dire ′′ c'est juste un rôle ′′ comme pour un comédien ′′ c'est juste son rôle ". Il n'a pas besoin de prendre une douche pour l'enlever quand il quitte le théâtre. C ' était une comédie, de l'humour, il vient de jouer. Eh bien, dites-vous que vous jouez depuis 20, 40, 50 ans… et c'est pas grave, parce que c'est juste un jeu. La vérité en vous, elle n'a pas bougé. Il est resté intact. Elle est parfaite. C ' est en cela qu'à travers ma réalisation je n'ai rien trouvé, car c'est ′′ ma vérité ′′ qui a trouvé la vérité, ce n'est pas l'illusion. L ' illusion n'a rien trouvé.
C ' est un changement de référence. Nous passons de la réflexion à l'eau qui porte tous les reflets. Si nous avons de l'eau, nous avons ses reflets, mais alors les reflets sont perçus différemment.
???

Denis Marie




Source

Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Regarder la vidéo

O que realmente vai fazer a diferença agora é o quanto você abre mão de todo o…