in

Un cours en miracles

Un Cours en miracles

Ce qu'il dit:
Rien de réel ne peut être menacé.
Rien d'irréel n'existe.
En cela réside la paix de Dieu.

Ainsi commence Un cours en miracles. Il fait une distinction fondamentale entre le réel et l'irréel; entre la connaissance et la perception.

La connaissance est vérité, sous une seule loi, la loi de l'amour ou de Dieu. La vérité est inaltérable, éternelle et non ambiguë. Elle peut ne pas être reconnue mais elle ne peut pas être changée. Elle s'applique à tout ce que Dieu a créé, et seul ce qu'il a créé est réel. Elle est au-delà de l'apprentissage parce qu'elle est au-delà du temps et des processus. Elle n'a pas d'opposé; pas de commencement ni de fin. Elle est, tout simplement.

Le monde de la perception, par contre, est le monde du temps, du changement, des commencements et des fins. Il est basé sur l'interprétation et non sur des faits. C'est le monde de la naissance et de la mort, fondé sur la croyance dans le manque, la perte, la séparation et la mort. Il s'apprend plutôt qu'il n'est donné; il est sélectif dans ses perceptions, instable dans son fonctionnement et inexact dans ses interprétations.

Un cours en miracles

Qu’est-ce qu’Un cours en miracles?


Source

Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

O RETORNO DA LUZ Á TERRA, ANUNCIADO PELA ESTRELA BETELGEUSE. Hubble descobre …

Regarder Enjoy this amusing Woot Harmony!