in

Regarder la vidéo


? Jean-Luc ? Satsang ? España

… "hay suficientes partículas de diamantina – luz blanca, que muchos de ustedes ven cuando están acostados, o en la naturaleza – para que esta luz blanca actúe."

… "la verdad te alcanzará de todas las maneras posibles."

???

Elisa: Como este es un juego lleno de trampas, cuando llegue el momento, tendremos que diferenciar entre seres de luz y arcontes, cómo lo haremos?

Es muy simple, en un caso estarás en Alegría y Paz, en el otro caso estarás en tensión, en interrogatorio, como la pregunta. Cuando ya no te haces preguntas y estás en verdadera paz, no hay ni siquiera una pregunta que hacer. Además, hay muchos hermanos y hermanas, recientemente publiqué el testimonio de una amiga, que se atascó tanto que se perdió durante un año en los números, porque vino a Tarifa, pero podría haber sido en cualquier otra cosa, en numerología, pero fueron los números, para darse cuenta de que es arcaico.

?

No se trata de una condena, no se trata de decir que es bueno o malo, precisamente hoy, todo es un pretexto, incluso la falsedad, para hacerte vivir la Verdad. Es mágico.

?

Y debo deciros que cuanto más sufrís, cuanto más sufrís, más posibilidades tenéis de vivir la Verdad, porque muy pronto os daréis cuenta, incluso sin ponerle palabras, incluso sin comprensión intelectual, que tal cosa os pone en tensión, en exigencia, desde vuestro punto de vista, y podéis ver que os hace sufrir. Por lo tanto, es un aprendizaje que le permite dejar de lado todas las técnicas.

?

Continué hablando y entrenando con los cristales porque, además de la curación real, los cristales actúan sobre la conciencia. Por eso sigo hablando de ello. Así que mantenemos a la gente ocupada diciéndoles lo que se utiliza para la curación, les enseñamos cómo hacer los diagnósticos, y luego cuando te pones los cristales, te das cuenta de que la gente, independientemente de cualquier curación, cambiará su punto de vista y como te dijimos antes, te despiertas. Lo entiendes.

?

Aunque hay otras técnicas que, por el contrario, le llevarán a la contradicción, a la tensión. Lo mismo ocurre con la llamada "fontanería". Hay gente que está canalizando, y cada vez hay más gente que recibe información, pero no te sientes bien por ello, porque sientes que no eres libre.

?

Mientras no hayas entendido, vivido, que no hay nadie, puedes

realmente ser despertado, pero no eres libre. La libertad es ver claramente que todo esto es un juego, como digo, pero cuando estás lúcido, ya no es un juego, es como decir, un juego de tontos, es un juego de libre albedrío, pero tu punto de vista cambia, y ya no eres sumiso, porque te dejas cruzar en lugar de detenerte, sea cual sea la herramienta que uses.

?

Así que hacer ese tipo de pregunta está completamente justificado para la persona, o el que vive las energías, que las percibe, que las siente, pero todavía existe el miedo, el miedo a equivocarse. Pero date cuenta de que hoy en día, este miedo a equivocarse, o incluso el cuestionamiento de lo que estamos experimentando, te llevará muy rápidamente de vuelta a la Verdad. Es un proceso de aprendizaje.

?

Por eso siempre he dicho que debemos dejar soñar a los soñadores, porque su sueño terminará inevitablemente en una pesadilla que los liberará de todos estos conceptos, de todas las nociones de tiempo y espacio. Pero que cada uno tome el camino de la manera que quiera, incluso si se da cuenta de que no hay camino.

Es parte de la libertad y del juego.

?

Como dijo Omraam hace más de tres años, hay suficientes partículas adamantinas – luz blanca, que muchos de ustedes ven cuando están acostados, o en la naturaleza – para que esta luz blanca actúe.

?

Confías en lo que crees, confías en el personaje que interpretas, o confías en la Verdad que te es desconocida y a la que de todas formas se te promete, sin importar los errores aparentes, y sin importar los caminos.

?

No hay nada que juzgar y, sobre todo, no hay que juzgarse a sí mismo. Y si hoy, aún sin sentir las energías, si vais contra la verdad, de buena fe, con toda la lucidez de la conciencia y no de lo que sois, la Verdad os alcanzará de todas las maneras posibles.

?

No eres realmente libre mientras creas que puedes dirigir, controlar la vida.

Por supuesto, tienes que dirigir, controlar, en relación con las obligaciones familiares,

profesionales y otros, pero no mezcle la escena teatral con la Verdad.

?

Elisa: Supongo que ahí es donde no sabemos realmente…

Aquí es donde se produce una brecha, aparentemente aún no totalmente asimilada.

?

Elisa: Estamos mezclando las cosas un poco.

La Verdad Absoluta es algo que puede o no puede ser vivido, pero cuanto más se renuncie a todas las pretensiones de la persona o de la conciencia, se hace libre. Pero no confundas esto con tus actividades diarias. Pero esta actividad diaria, desde el momento en que te despiertas, la asumirás, sea cual sea.

?

Esto es lucidez, no refugiarse en la cima de una montaña, ni excluirse totalmente de la sociedad, sino vivir en la periferia, para que haya menos engranajes posibles que te retengan.

?

Recuerda que nunca serás libre como persona. Es cuando no hay nadie que eres libre. Pero cuando digo esto, obviamente estás ahí, no puedes estar en ningún otro lugar, esto es lo que aceptas. Es dejar de soñar, dejar de proyectar, dejar de pensar en el karma, sea lo que sea, que le concierne a la persona.

De hecho, no es la persona que se libera, como se dice, es usted quien se libera de la persona.

?

Hermana: Sólo por ejemplo, ¿puede dar ejemplos? En cambio, para hacerlo concreto.

Entonces tomaremos el ejemplo de aquellos que sienten las energías, porque hay muchos de ustedes aquí, casi todos lo sienten. Cuando hay una sensación, una percepción o un dolor, o un trabajo que haces, como se ha hecho durante años con el yoga de la unidad o con la osteopatía de la trinitaria.

?

Traes tu atención y tu conciencia a esto, normalmente, la conciencia

se agarra, y cuando eres libre, ves, cuando eres libre, lo sientes. Tu conciencia ya no está impulsada por la percepción, recuerda que la conciencia es ausencia de percepción. Es el Gran Silencio.

?

Así que no niego lo que estoy viviendo, por supuesto, he pasado años hablando de las estrellas, las puertas, el cuerpo de luz y explicando las conexiones y puentes entre las diferentes cosas. Pero simplemente ya no me engañan, no los congelo, no los rechazo, los absorbo.

?

Por eso ya no hablo de esta Paz, de esta Inmutabilidad, que ya no necesita una

referencial al Corazón del Corazón, el doble desgarro y todo lo demás, porque es algo que hablará directamente a la conciencia y ya no se necesita la retransmisión de la percepción, el sentimiento y la discriminación entre lo que es bueno y lo que es malo. Es una experiencia vivida, y no son conceptos.

?

Estoy seguro de que hay entidades, las veo, pero no tienen más

realidad que yo, están en el juego.

?

Lo que realmente necesitas es dejarlo ir, y no es la persona, la persona es lo que es, está ahí, y es precisamente en esta persona que vives que no hay nadie.

?

Para esto tenemos que dejarnos cruzar. De hecho, es diametralmente opuesto a lo que hacían los ancianos en esa época, cuando se llevaba la conciencia, por ejemplo a las estrellas, a las puertas; y había todo el trabajo energético y vibratorio para activar las puertas. Pero ya no lo necesitamos. Es en este sentido que te digo que olvides todo este conocimiento. Lo tenemos, porque algunos de nosotros lo hemos vivido, tú tampoco lo necesitas, sucede por sí mismo, naturalmente y sin ti.

?

En otras palabras, mientras creas que diriges la energía, tu vida o tu conciencia, no eres libre. No puedes entender esto. Entender es cuando se vive, no antes. Ahora el problema es que la conciencia siempre necesita entender, y cuando percibimos las energías, sabemos muy bien que hay energías que son buenas y otras que no lo son.

?

Piense que hay luz astral, que hay luz vibrante, pero que también hay no-luz, que no es sombra, que es la famosa nada del Absoluto, la nada, nacida antes, eso es lo que realmente significa.

?

Cuando estamos libres y lúcidos, le damos la bienvenida a todo, incluso a Yaldebaoth, él es parte de la película. Algunos de ustedes me dijeron que los arqueros se les acercaron y así sucesivamente. Y qué?

Este sistema que llamamos creación, sólo permanece, al menos en el sistema cerrado donde está, sólo por el miedo. El miedo a morir, que implica la búsqueda del sentido de la vida, la comprensión y las salvaguardias que ponemos en todos los niveles, y la primera de las salvaguardias, es bueno y malo.

?

Sé muy bien que el bien y el mal están actuando en este escenario teatral, no digo que no existan, sólo digo que deben ser cruzados, mientras que tú estás ocupado en si está bien o mal, como la pregunta, no estás disponible.

?

Aceptar lo que es, sin condición y sin sumisión, es la Verdad, comprender que nada puede cambiar, en este momento todo cambiará. Es una, en francés decimos rendición, también se llama resistencia. Este es el momento en que estás bajo tanta tensión, física, energética, en tu conciencia, que hay un momento en el que sabes muy bien que no tienes otra opción que dejar ir, incluso si no quieres dejar ir.

Satsang 2?Casa de vida Shantinilaya-España?31/07/20?Ayoun Jean-Luc

? Jean-Luc ? Satsang ? España

… ′′ il y a assez de particules de diamantine – lumière blanche, que beaucoup d'entre vous voient quand ils sont allongés, ou dans la nature – pour que cette lumière blanche agisse."

… ′′ la vérité vous atteindra de toutes façons possibles."

???

Elisa : Comme c'est un jeu plein de pièges, le moment venu, nous devrons différencier entre êtres de lumière et arcontes, comment allons-nous le faire ?

C ' est très simple, dans un cas tu seras dans la joie et la paix, dans l'autre cas tu seras en tension, en interrogatoire, comme la question. Quand tu ne te poses plus de questions et que tu es en vraie paix, il n'y a même pas de question à poser. De plus, il y a beaucoup de frères et sœurs, récemment posté le témoignage d'une amie qui s'est tellement coincé qu'elle s'est perdue pendant une année dans les numéros, parce qu'elle est venue à Tarifa, mais ça aurait pu être autre chose, en numérologie, mais c'était les Numéros pour réaliser qu'il est archaïque.

?

Il ne s'agit pas d'une condamnation, il ne s'agit pas de dire que c'est bon ou mauvais, précisément aujourd'hui, tout est un prétexte, même la fausseté, pour te faire vivre la vérité. C ' est magique.

?

Et je dois vous dire que plus vous souffrez, plus vous souffrez, plus vous souffrez, plus vous avez de chances de vivre la vérité, parce que très bientôt vous réalisez, même sans lui donner de mots, même sans compréhension intellectuelle, que cette chose vous met en tension, en exigence, depuis votre point de vue, et vous pouvez voir ce qui vous fait souffrir. C ' est donc un apprentissage qui vous permet de laisser de côté toutes les techniques.

?

J ' ai continué à parler et à m'entraîner avec les cristaux parce qu'en plus de la guérison réelle, les cristaux agissent sur la conscience. C ' est pourquoi je continue d'en parler. Donc nous gardons les gens occupés en leur disant ce qui est utilisé pour la guérison, nous leur apprenons comment faire les diagnostics, puis quand tu mets les cristaux, tu réalises que les gens, indépendamment de toute guérison, changeront leur point de vue et Comme on t'a dit plus tôt, tu te réveilles. Tu comprends.

?

Bien qu'il y ait d'autres techniques qui, au contraire, vous mèneront à la contradiction, à la tension. Il en va de même pour la soi-disant ′′ plomberie ". Il y a des gens qui canalisent, et de plus en plus de gens reçoivent des informations, mais vous ne vous sentez pas bien pour cela, parce que vous sentez que vous n'êtes pas

?

Tant que tu n'as pas compris, vécu, qu'il n'y a personne, tu peux

vraiment être réveillé mais tu n'es pas libre. La liberté, c'est de voir clairement que tout cela est un jeu, comme je le dis, mais quand tu es lucide, ce n'est plus un jeu, c'est comme dire un jeu de débiles, c'est un jeu libre arbitre, mais ton point de vue change, et Tu n'es plus soumis parce que tu te laisses traverser au lieu de t'arrêter, quel que soit l'outil que tu utilises.

?

Donc poser ce genre de question est complètement justifié pour la personne, ou celui qui vit les énergies, qui les perçoit, qui les sent, mais il y a encore peur, la peur de se tromper. Mais réalisez-vous qu'aujourd'hui, cette peur de se tromper, voire même la remise en question de ce que nous traversons, vous ramènera très rapidement à la vérité. C ' est un processus d'apprentissage.

?

C ' est pourquoi j'ai toujours dit que nous devons laisser rêver les rêveurs, parce que leur rêve finira inévitablement par un cauchemar qui les libère de tous ces concepts, de toutes les notions de temps et d'espace. Mais que tout le monde prenne le chemin comme il veut, même s'il se rend compte qu'il n'y a pas de chemin.

Ça fait partie de la liberté et du jeu.

?

Comme l'a dit Omraam il y a plus de trois ans, il y a assez de particules adamantines – lumière blanche, que beaucoup d'entre vous voient quand vous êtes allongés, ou dans la nature – pour que cette lumière blanche agisse.

?

Fais confiance à ce que tu crois, fais confiance au personnage que tu joues, ou fais confiance à la vérité qui t'est inconnue et à laquelle on te promet de toute façon, peu importe les erreurs apparentes, et peu importe les chemins.

?

Il n'y a rien à juger et surtout il ne faut pas se juger. Et si aujourd'hui, même sans ressentir les énergies, si vous allez contre la vérité, de bonne foi, avec toute la lucidité de la conscience et non de ce que vous êtes, la vérité vous atteindra de toutes les façons possibles.

?

Tu n'es pas vraiment libre tant que tu penses pouvoir diriger, contrôler la vie.

Bien sûr, tu dois diriger, contrôler, en relation avec les obligations familiales,

professionnels et autres, mais ne mélangez pas la scène de théâtre avec la vérité.

?

Elisa : Je suppose que c'est là que nous ne savons pas vraiment…

C ' est ici qu'un fossé se produit, apparemment pas encore totalement assimilé.

?

Elisa : on mélange les choses un peu.

La vérité absolue est quelque chose qui peut ou ne peut pas être vécu, mais plus on renonce à toutes les prétentions de la personne ou de la conscience, on libère. Mais ne confonds pas ça avec tes activités quotidiennes. Mais cette activité quotidienne, dès que tu te réveilles, tu l'assumeras, quelle que soit la tienne.

?

C ' est de la lucidité, ne pas se réfugier au sommet d'une montagne, ni totalement exclure de la société, mais vivre à la périphérie, afin qu'il y ait moins d'engrenages possibles qui vous retiennent.

?

Souviens-toi que tu ne seras jamais libre en tant que personne. C ' est là qu'il n'y a personne que tu es libre Mais quand je dis ça, tu es évidemment là, tu ne peux pas être ailleurs, voilà ce que tu acceptes. C ' est arrêter de rêver, arrêter de projeter, arrêter de penser au karma, quoi que ce soit, qui concerne la personne.

En fait, ce n'est pas la personne qui se libère, comme on dit, c'est vous qui vous libère de la personne.

?

Soeur : Seulement par exemple, pouvez-vous donner des exemples ? Au lieu de cela, pour le concrétiser.

Alors nous prendrons l'exemple de ceux qui ressentent l'énergie, parce qu'il y a beaucoup d'entre vous ici, presque tout le monde le sent. Quand il y a une sensation, une perception ou une douleur, ou un travail que vous faites, comme cela a été fait pendant des années avec le yoga de l'unité ou avec l'ostéopathie de la trinitaire.

?

Vous apportez votre attention et votre conscience à cela normalement la conscience

s'attrape, et quand tu es libre, tu vois, quand tu es libre, tu le sens. Ta conscience n'est plus poussée par la perception, souviens-toi que la conscience est absence de perception. C ' est le Grand Silence.

?

Donc je ne nie pas ce que je vis bien sûr j'ai passé des années à parler des étoiles, des portes, du corps de lumière et à expliquer les connexions et les ponts entre les différentes choses. Mais ils ne me trompent simplement plus, je ne les gèle pas, je ne les rejette pas, je les absorbe.

?

C ' est pourquoi je ne parle plus de cette paix, de cette immuabilité qui n'a plus besoin d'une

référentiel au cœur du cœur, deux déchirures et tout le reste, parce que c'est quelque chose qui parlera directement à la conscience et qu'il n'est plus nécessaire de diffuser la perception, le sentiment et la discrimination entre ce qui est bon et ce qui est mauvais. C ' est une expérience vécue, et ce ne sont pas des concepts.

?

Je suis sûr qu'il y a des entités, je les vois mais ils n'en ont plus

réalité que moi, ils sont dans le jeu.

?

Ce dont tu as vraiment besoin c'est de le laisser partir, et ce n'est pas la personne, la personne est ce qu'il est, il est là, et c'est précisément dans cette personne que tu vis qu'il

?

C ' est pour cela qu'on doit se laisser traverser. En fait, il est diamétralement opposé à ce que faisaient les personnes âgées à cette époque, lorsqu'il prenait conscience, par exemple les étoiles, aux portes ; et il y avait tout le travail énergétique et vibratoire pour activer les portes. Mais nous n'avons plus besoin de lui. C ' est à cet égard que je te dis d'oublier toutes ces connaissances. Nous l'avons, parce que certains d'entre nous l'ont vécu, tu n'en as pas besoin non plus, ça arrive par lui-même, naturellement et sans

?

En d'autres termes, tant que vous pensez diriger l'énergie, votre vie ou votre conscience, vous n'êtes pas libre. Tu ne peux pas comprendre ça. Comprendre c'est quand on vit, pas avant. Maintenant le problème c'est que la conscience a toujours besoin de comprendre, et lorsque nous percevons les énergies, nous savons très bien qu'il y a des énergies qui sont bonnes et d'autres qui ne le sont

?

Pense qu'il y a de la lumière astrale, qu'il y a de la lumière vibrante, mais qu'il y a aussi non-lumière, qui n'est pas ombre, qui est la célèbre rien de l'absolu, nulle part, née avant, voilà ce que signifie vraiment.

?

Quand nous sommes libres et lucides, nous souhaitons la bienvenue à tout, y compris Yaldebaoth, il fait partie du film. Certains d'entre vous m'ont dit que les gardiens de but étaient arrivés et ainsi de suite. Et alors

Ce système que nous appelons création reste, du moins dans le système fermé où il est, juste par peur. La peur de mourir, qui implique la recherche du sens de la vie, la compréhension et les garanties que nous mettons à tous les niveaux, et la première des garanties, est bonne et mauvaise.

?

Sois très bien que le bien et le mal agissent sur cette scène de théâtre, je ne dis pas qu'ils n'existent pas, je dis juste qu'ils doivent être croisés, tandis que tu es occupé si c'est bien ou mal, comme la question, tu n'es pas disponible.

?

Accepter ce qui est, sans condition et sans soumission, c'est la vérité, comprendre que rien ne peut changer, en ce moment tout changera. C ' est une, en français on dit reddition, ça s'appelle aussi la résistance. C ' est le moment où tu es sous tant de tension, physique, énergétique, dans ta conscience, qu'il y a un moment où tu sais très bien que tu n'as pas d'autre choix que de laisser partir, même si tu ne veux pas laisser partir.

Satsang 2 ?Casa de vie Shantinilaya-Espagne ? 31/07/20 31/07/20 Ayoun Jean-Luc




Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Regarder la vidéo

Regarder la vidéo