in

Pergunta: Por que é que naturalmente pensamos em nós mesmos como indivíduos se…

?❤️Pergunta: Por que é que naturalmente pensamos em nós mesmos como indivíduos separados?
Nisargadatta Maharaj: Seus pensamentos de individualidade não são seus, eles são coletivos. Você opina que é você o indivíduo que está tendo esses pensamentos; na verdade, eles vêm da Consciência.
À medida… Plus

?❤️ Question : Pourquoi pensons-nous naturellement à nous-mêmes comme des individus séparés ?
Nisargadatta Maharaj : Tes pensées d’individualité ne sont pas à toi, ils sont collectifs. Vous pensez que vous êtes l’individu qui a ces pensées ; en fait, ils viennent de la conscience.
Au fur et à mesure que la spiritualité se développe, l’identification à l’individualité corps-esprit diminue et notre conscience revient à la conscience universelle ; la force vitale continue, mais ses pensées et ses actions ne sont plus limitées à un individu ; ils deviennent une expression en Tout. C ‘ est comme le vent : il ne souffle pour personne en particulier.
Q : En tant qu’individu, puis-je rentrer à la maison ?
N ‘ oubliez pas. M : Pas en tant qu’individu ; c’est la connaissance ′′ je suis ′′ qui devrait retourner à sa Source.
La conscience s’est identifiée et s’est déterminée de manière particulière. Donc elle réalise que ce n’est pas cette façon et elle se cherche elle-même. Dans certains cas, il peut récupérer sa dimension spatiale et s’arrêter souvent là. Beaucoup plus rarement, il revient à sa vraie Source, en plus de tout conditionnement.
Il est difficile de ne pas céder à cette tendance à limiter le moi (universel) au corps-esprit individuel. Quand je te parle, je ne parle pas à un individu, je parle à la conscience. C ‘ est elle qui devrait retourner à sa Source.
Au début, il y a non-être. Donc l’être en sort, aussi doucement que le crépuscule arrive, avec une seule sensation de ′′ je suis “, et soudainement l’espace est là. L ‘ espace permet le mouvement, qui se manifeste dans l’air, le feu, l’eau et la terre. Ces cinq éléments c’est toi C ‘ est ta conscience qui a tout fait. Il n’y a pas d’individu, il y a toi, c’est-à-dire le fonctionnement du tout, la conscience en action.
Tu es cette conscience, tous les attributs du Divin sont aussi à toi ; pourtant tu t’attaches au corps-esprit et, en le faisant, tu te rends au temps et à la mort – c’est toi qui l’imposes toi-même.
Je suis tout l’univers Je n’ai besoin de rien car je suis tout Mais j’ai niché sur quelque chose de très petit, dans un corps ; je me suis limité à un fragment et maintenant tu me manques, un corps a besoin de tant de choses.
Sans le corps, vous existez, avez-vous existé ? Sans le corps existe-t-il, y a-t-il quelque chose
Retournez à cet état avant le corps. Sa vraie nature est disponible, elle est gratuite, mais vous la cachez et imaginez toutes choses se passent.
Nisargadatta Maharaj
❤️❤️?

Traduit de : Portugais




Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Depois da linguagem gestual, aqui vem a linguagem das sobrancelhas: Perplexo – …

O CÚMULO DA DUALIDADE :Já se falou demais da dualidade, a começar do famigerado …