in

Mais jamais rien n'était séparé de LUI et jamais rien ne se produisait qui …

❤️Mais jamais rien n'était séparé de LUI et jamais rien ne se produisait qui ne soit Sa volonté, Son jeu, dans le miroitement de Sa lumière, Tout étant par Lui, de Lui, rien ne pouvait exister hors Lui. Il jouait tous les rôles à la fois. Il ne pouvait y avoir aucune culpabilité, ni aucun jugement : "bons" ou "mauvais" , "ombre" ou "lumière" , absolument tout se manifestait en Lui et par Lui. Il n'y avait donc aucune préférence pour telle ou telle partie du jeu.

Et surtout : il n'y avait pas à "revenir en SOI" : on y était déjà !! On n'avait jamais été que CELA ! Il n'y avait pas à se réveiller, il n'y avait personne d'endormi. Et il n'y avait pas de mérite dans l'apparent retour à SOI, puisque c'était Lui-même se révélant à Lui-même.

Dieu se vivait ainsi..❤️..

Domiji




Source

Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Sólo espero al amor para entregarme al fin en sus brazos. Por eso es tan tarde, …

SATSANG 2. JEAN LUC AYOUN. SPAIN (CASA DE VIDA SHANTINILAYA). THURSDAY 30 JULY…