in

El ser humano es un ser de miedo porque el miedo ha sido cultivado, todos lo hem…

El ser humano es un ser de miedo porque el miedo ha sido cultivado, todos lo hemos cultivado juntos, pero era necesario para salir de la mentira, este mismo cuerpo es una mentira, su misma identidad es una mentira, no hay realidad en eso.

Hoy están conectados, son la resonancia ustedes mismos, son…

L ‘ être humain est un être effrayant parce que la peur a été cultivée, nous l’avons tous cultivé ensemble, mais c’était nécessaire pour sortir du mensonge, ce même corps est un mensonge, sa même identité est un mensonge, il n’y a pas de réalité là-dessus.

Aujourd’hui vous êtes connectés, vous êtes l’IRM vous-mêmes, vous êtes les renseignements qui ne peuvent en aucun cas être superposés avec l’intelligence comme ils l’appellent l’esprit normal, et en plus tous ceux qui l’ont vue ou la vivent savent qu’ils ne dépendent de rien ni de personne.

Il ne peut y avoir peur de la maladie, il ne peut y avoir peur de la souffrance, il ne peut y avoir peur d’aucun matin ou d’aucun manque. Si ces pensées passent à travers vous pour quelque raison que ce soit, cela signifie qu’il n’est pas dans le Real, qu’il croit encore en son personnage, qu’il croit encore avoir quelque chose à faire, quelque chose à accomplir.

Mais l’Intelligence du Real n’a rien à voir avec aucun accomplissement, c’est plutôt de l’ordre du constat, de l’ordre de l’observation, que cette société le conduit à nulle part, que cette société le conduit à la souffrance et qu’est-ce que c’est même tant que vous imaginez une différence entre vous et votre pire ennemi. Tout ça c’est de la peur, je dirais même que le tueur qui le tue le libère. Jugez selon les apparences, nous jugeons tous sur terre selon les faits et jamais selon la vérité, jamais selon le vrai.

BERNARD DE MONTREAL.
30 AO OST 2020
A través de Jean Luc Ayoun




Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Volver a ser como un niño, virgen de cualquier recuerdo, de cualquier reflexión …

Bientôt les films de Noël, le chocolat chaud et le plaid ho ho ho