in

“Debajo de cada 'enfermedad' está la prohibición de hacer algo que que…

?“Debajo de cada 'enfermedad' está la prohibición de hacer algo que queremos o la orden de hacer algo que no queremos.
Toda curación requiere desobediencia a esta prohibición u orden.
Y para desobedecer hay que deshacerse del miedo infantil de no ser amado, es decir, abandonado.
Este miedo conduce a una falta de conciencia:
El afectado no se da cuenta de lo que realmente es, porque está tratando de ser lo que los demás esperan que sea.
Si persiste en esta actitud, su belleza íntima se convierte en enfermedad.

La salud solo se encuentra en la autenticidad.
Para lograr lo que somos, debemos eliminar lo que no somos.
La mayor felicidad es ser quien eres. "
?
Alexandro JODOROWSKY

? '' Sous chaque '' maladie '' il y a l'interdiction de faire quelque chose que nous voulons ou l'ordre de faire quelque chose que nous ne voulons pas.
Toute guérison exige la désobéissance à cette interdiction ou ordre.
Et pour désobéir, il faut se débarrasser de la peur infantile de ne pas être aimé, c'est-à-dire abandonné.
Cette peur conduit à un manque de conscience :
L ' intéressé ne se rend pas compte de ce qu'il est vraiment, parce qu'il essaie d'être ce que les autres espèrent que c'est.
Si cette attitude persiste, sa beauté intime devient une maladie.

La santé ne se trouve que dans l'authenticité.
Pour réaliser ce que nous sommes, nous devons éliminer ce que nous ne sommes pas.
Le plus grand bonheur est d'être qui tu es. ′′ Je suis en train de me
?
Alexandre JODOROWSKY






Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Regarder media0.giphy.com

« Sous chaque “maladie” se trouve l’interdiction de faire quelque chose que nous…