in

Dans les bars et restaurants de Paris, la police contrôle le respect du port du masque et des gestes barrière

Ayoun Jean-Luc compartió 30-08-2020

#CORONA | "Muchos de ustedes dicen que no pueden compartir mi post anterior, así que lo pondré de nuevo aquí con otro enlace que no será censurado (francetvinfo):
El excelente discurso de Kennedy ayer en Berlín, confirma todo lo que te he dicho desde el cierre:
El propósito de [toda la ingeniería social relacionada con] covid es, cito a Kennedy, "comenzar el proceso de transferencia a una moneda digital que es el comienzo de la esclavitud".
Esta moneda digital necesita, en efecto, la identificación digital corporal y liberticida permitida por la 5G. Este es el verdadero vínculo entre el covid y el 5G, del que Kennedy también habla.
Recuerde que el colapso financiero mundial comenzó en septiembre de 2019 y que el azar (teoría del virus agradable) o la voluntad humana (teoría del banquero agradable) hizo que el virus apareciera justo después. Pero no es necesario saber exactamente qué causó el virus para entender que es utilizado por el poder financiero para salvar el sistema actual y crear el gran mercado de objetos conectados: ver mi post del 24 de agosto en el Internet de los cuerpos (humanos).
Por lo tanto, podemos entender la crisis de la cobija como una forma de llevarnos "suavemente" hacia un gran reajuste financiero (previsto para 2021 ) que, para salvar el sistema, es decir, para tomar a los mismos banqueros y volver a empezar, necesita establecer una moneda digital global, que sólo podrá funcionar mediante una identificación digital fuerte y, por lo tanto, corporal, que algunos llaman la marca de la bestia.
Pero no se puede imponer esta marca de la bestia a la gente sin un requisito de vacunación, CQFD.
Pero tampoco puedes imponer un requisito de vacunación si no enseñas a la gente a someterse a la autoridad. Es una cuestión de umbral: si demasiada gente se resiste a esa sumisión, el requisito de la vacuna no se mantendrá y por lo tanto no permitirá la imposición del microchip de identificación corporal, etc., y así sucesivamente.
Normalmente les explico que el final del proceso es nuestra llegada al último escalón número 8 de la escalera del transhumanismo (ver mi post del 15 de julio). Pero Kennedy acaba de iluminar aquí un escalón adicional de esta escalera, el de la moneda digital que se encuentra entre los escalones 5 y 6 (microchip y trazado).
Si resumo los 9 pasos que tenemos entonces: (1) Confinamiento (2) Desconfinamiento (3) Uso de la máscara (4) Vacunación (5) Microchip (6) Moneda digital (7) Rastreo humano (8) Interfaz humana digital y (9) Transhumanismo.
Así que estamos en el paso (3) y para subir al paso (4) tendremos que someternos masivamente.
Excepto que le apuesto a que no nos someteremos, porque hay una situación de pánico por parte de los poderes responsables del asombroso alboroto de nuestros medios de comunicación y gobiernos, a la que los pueblos nunca podrán someterse… o no lo suficiente de todos modos.
Esto es lo que destaca este gran encuentro en Berlín con Kennedy. Hubiera preferido que se celebrara en París, pero hay que reconocer que Alemania está en mejores condiciones que nosotros, por su experiencia, para oponerse a las medidas nazis. Así que no me avergüenzo de que sean ellos y no nosotros los que encabezan la revolución humana contra el transhumano.
Es además mucho más que una revolución: entre los pasos (3) y (4), estamos exactamente en el gran punto de inflexión de la historia humana que nos hace pasar del maldito transhumano o futuro del humano conectado.
La palabra clave para que sigamos subiendo es "SUMISIÓN".
Para comprender que estamos en este punto, tomemos por ejemplo el uso obligatorio de la máscara de pie en la calle, pero no sentado en una terraza de la misma calle, o como es el caso en París hoy en día: usar la máscara en el mostrador de un restaurante, pero no sentado en la mesa de un restaurante (aún más asombroso).
Cuando usted objeta, la respuesta es: no mire, es una medida técnica, lo que implicaría que los cálculos han sido hechos por los científicos para mostrar una menor probabilidad de transmisión del virus cuando usted está sentado en lugar de estar de pie.
Le garantizo que estos cálculos nunca se han realizado o que si se han hecho utilizando un modelo excesivamente simplista, son necesariamente falsos e inaplicables dada la complejidad del caso.
No, la explicación correcta de estas medidas es que es imposible someter a alguien a usar una máscara cuando puede decir, "pero estoy comiendo".
No importa de todos modos, lo importante es que la persona sentada tiene que someterse a llevar la máscara cuando se levanta. Si pueden hacer algo tan estúpido, aceptarán una marca…
Así que no tiene nada que ver con la letalidad del virus, es pura ingeniería social con el objetivo de acostumbrar a la mayor cantidad de gente posible a la sumisión para que la humanidad pueda conseguir subir los escalones de la escalera digital.
Ten cuidado, no le digas a los enmascarados que son colaboradores. Dales la información amablemente y dales tiempo para que entiendan las cosas lentamente. Que se despierten a su propio ritmo".
Philippe Guillemant

Ayoun Jean-Luc a partagé 30-08-2020

#CORONNE | ′′ Beaucoup d'entre vous disent que vous ne pouvez pas partager mon post précédent donc je vais le remettre ici avec un autre lien qui ne sera pas censuré (francetvinfo) :
L ' excellent discours de Kennedy hier à Berlin confirme tout ce que je t'ai dit depuis la fermeture :
Le but de [toute l'ingénierie sociale liée à] covid est, je cite Kennedy, ′′ commencer le processus de transfert vers une monnaie numérique qui est le début de l'esclavage ".
Cette monnaie numérique a en effet besoin de l'identification numérique corporelle et libérée permise par la 5 G. C ' est le vrai lien entre le covid et le 5 G dont Kennedy parle aussi.
Rappelez-vous que l'effondrement financier mondial a commencé en septembre 2019 et que le hasard (théorie du virus agréable) ou la volonté humaine (théorie du banquier agréable) a rendu le virus juste après. Mais il n'est pas nécessaire de savoir exactement ce qui a causé le virus pour comprendre qu'il est utilisé par le pouvoir financier pour sauver le système actuel et créer le grand marché des objets connectés : voir mon post du 24 août sur l'Internet des corps (humains) )..
Nous pouvons donc comprendre la crise de la couverture comme une façon de nous emmener ′′ doucement ′′ vers un grand ajustement financier (prévu pour 2021) qui, pour sauver le système, c'est-à-dire pour prendre les mêmes banquiers et revenir à commencer, il faut établir une monnaie numérique globale, qui ne pourra fonctionner que grâce à une identification numérique forte et donc corporelle, que certains appellent la marque de la bête.
Mais cette marque de la bête ne peut pas être imposée aux gens sans exigence de vaccination, CQFD.
Mais vous ne pouvez pas non plus imposer une exigence de vaccination si vous n'apprenez pas aux gens à se soumettre à l'autorité. C ' est une question de seuil : si trop de gens résistent à cette soumission, l'exigence du vaccin ne sera pas maintenue et ne permettra donc pas l'imposition de la micropuce d'identification corporelle, etc., et ainsi de suite.
Normalement, je vous explique que la fin du processus est notre arrivée à la dernière marche numéro 8 de l'échelle du transhumanisme (voir mon post du 15 juillet). Mais Kennedy vient d'éclairer ici une marche supplémentaire de cet escalier, celle de la monnaie numérique qui se trouve entre les marches 5 et 6 (micropuce et tracé).
Si je résume les 9 étapes que nous avons alors : (1) Confinement (2) Déconfinement (3) Porte du masque (4) Vaccination (5) Micropuce (6) Monnaie numérique (7) Traçage humain (8) Interface humaine numérique et (9) Transhumanisme.
Donc nous sommes au pas (3) et pour monter au pas (4) nous devrons nous soumettre massivement.
Sauf que je parie que nous ne nous soumettrons pas, parce qu'il y a une situation de panique de la part des pouvoirs responsables de l'incroyable émeute de nos médias et gouvernements, à laquelle les peuples ne pourront jamais se soumettre… ou pas assez de tous façons.
Voilà ce qui met en évidence cette grande rencontre à Berlin avec Kennedy. J ' aurais préféré qu'elle se tienne à Paris, mais il faut reconnaître que l'Allemagne est mieux placée que nous, par son expérience, pour s'opposer aux mesures nazies. Donc je n'ai pas honte que ce soit eux et pas nous qui dirigent la révolution humaine contre le transhumain.
C ' est aussi bien plus qu'une révolution : entre les étapes (3) et (4), nous sommes exactement au grand tournant de l'histoire humaine qui nous fait passer du putain de transhumain ou futur de l'homme connecté.
Le mot-clé pour continuer à monter est ′′ SUMISSION ".
Pour comprendre que nous sommes à ce point, prenons par exemple l'utilisation obligatoire du masque debout dans la rue, mais pas assis sur une terrasse de la même rue, ou comme c'est le cas à Paris aujourd'hui : porter le masque dans le comptoir d'un restaurant, mais pas assis à la table d'un restaurant (encore plus incroyable).
Lorsque vous objectez, la réponse est : ne regardez pas, c'est une mesure technique, ce qui implique que les calculs ont été faits par les scientifiques pour montrer une moindre probabilité de transmission du virus lorsque vous êtes assis au lieu de rester debout.
Je vous garantis que ces calculs n'ont jamais été réalisés ou que, s'ils ont été faits en utilisant un modèle excessivement simpliste, ils sont nécessairement faux et inapplicables compte tenu de la complexité de l'affaire.
Non, la bonne explication de ces mesures est qu'il est impossible de soumettre quelqu'un à porter un masque quand il peut dire ′′ mais je mange ".
Peu importe de toute façon, l'important c'est que la personne assise doit se soumettre à porter le masque quand elle se lève. S ' ils peuvent faire quelque chose de si stupide, ils accepteront une marque…
Donc ça n'a rien à voir avec la létalité du virus, c'est pure ingénierie sociale dans l'objectif d'habituer le plus grand nombre de personnes possible à la soumission afin que l'humanité puisse réussir à monter les marches de l'escalier numérique.
Sois prudent, ne dis pas aux masqués qu'ils sont collaborateurs. Donnez-leur l'info gentiment et donnez-leur le temps de comprendre les choses lentement. Réveillez-les à leur propre rythme ".
Philippe Guillemant

Dans les bars et restaurants de Paris, la police contrôle le respect du port du masque et des gestes barrière

Depuis le début du mois d'août, la préfecture de police a mené plusieurs centaines de contrôles à Paris dans des bars et restaurants.


Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Dans les bars et restaurants de Paris, la police contrôle le respect du port du masque et des gestes barrière

Un jour j’ai vu un coucher de soleil sur une des “plus belles plages du monde” e…