in

Dans ce Satsang, Jean-Luc dit que "La transmutation, elle se produit dans …

? Dans ce Satsang, Jean-Luc dit que "La transmutation, elle se produit dans ce corps."
"C’est la Grande Vacuité, le Grand Silence." ?

"Il n’y a personne. La sixième race-racine nous la vivons maintenant. Elle n’est pas dans un futur tel qu’il a été imaginé de façon linéaire, aussi bien par les pseudo-maîtres ascensionnés et que même par les Anciens, Steiner en a parlé, Bernard de Montréal aussi et Omraam aussi."

???

Sœur : Quand on peint, on bricole, …

Voilà, quand vous faites quelque chose que vous êtes obligés de faire, je prends l’exemple d’Élisa, pour se déplacer, il faut qu’elle fasse attention à son corps. Le résultat, c’est que tu ne peux plus être dans la lune dans ton monde !
?
Tu es obligée d’être totalement là. Et dès que vous êtes totalement absorbés, que ce soit du jardinage ou n’importe quoi, vous rendez votre conscience disponible pour l’Ici et Maintenant, et donc pour le Temps Zéro. Parce que ça va occuper votre mental dans la tâche, que ce soit de surveiller son corps ou de faire son ménage.
?
À ce moment-là, qu’est-ce qui va se passer? Vous allez être lucides sur ce que vous faites. Et vous allez voir se développer la lucidité de ce qu’on appelle l’Instant Présent et le Temps Zéro qui sont superposés dans l’heure. Ça vous évitera de partir dans des projections de nouvelle Terre, dans des visions diverses et variées ou dans des excès du mental. Vous limitez l’influence de la personne en utilisant votre personne et votre conscience dans l’instant de ce que vous faites.
?
C’est en ce sens que les ondes scalaires, les fluorines, l’ostéopathie trinitaire … (Coupure) …, j’ai eu l’occasion de développer, voilà quelques années en neurosciences, ce qu’on appelle la proprioception, la perception de son schéma corporel. Si vous êtes entièrement Ici et Maintenant, en pensant à votre corps, pas à la maladie mais à votre corps, vous allez être Ici et Maintenant.
?
La transmutation, elle se produit dans ce corps. Elle n’est pas dans l’espoir d’une nouvelle Terre, d’une nouvelle race ou je ne sais quoi. Et ce sont, les erreurs d’ailleurs, de ceux qui sont plongés dans des identifications passées ou dans des projections de ce qui va arriver, ou dans le monde d’après, comme ils disent. Et vous n’êtes plus dans l’Instant Présent.
?
Tous les artifices de la spiritualité sont justement de vous détourner de l’Instant Présent. Vous ne pouvez pas vivre l’Instant Présent et donner libre cours à quelles que notions spirituelles, c’est diamétralement opposé. Quand vous êtes dans l’Instant Présent, la spiritualité ne veut plus rien dire.
?
Donc, aujourd’hui, si vous êtes emmenés vers ce genre de chose, vous ne pouvez pas vous retrouver. C’est un leurre. C’est une erreur. Ce qu’il nous est demandé à l’instar de ce que me disait déjà Anaël il y a douze ans, c’est Hic et Nunc. D’ailleurs, de plus en plus de frères et de sœurs, par moments, vivent des expériences, agréables ou désagréables peu importe, où il y a une entité qui arrive, ils la sentent, parfois ils la voient, et cette entité dira toujours : «Ne bouge pas. Tiens-toi tranquille, au Cœur, et laisse être ce qui est.»
?
Et à ce moment-là, le Cœur s’embrase, instantanément. Chose qui est mathématiquement et scientifiquement impossible tant que vous restez dans l’histoire, dans le devenir, dans les visions ou dans quelque histoire mémorielle. Vous ne pouvez pas le comprendre, vous ne pouvez que l’expérimenter et vous démontrer à vous-mêmes qu’il n’y a que ça de véridique.
?
Nous avons ici quelqu’un qui a vécu ce truc-là, là, dans l’espace de deux jours. À ce moment-là, c’est fini. Vous ne pouvez plus vous identifier à un personnage passé, fusse-t-il le balayeur de la rue ou Akhenaton – j’en ai connu une centaine -, ou une Étoile. C’est un problème d’identification.
?
Tant que vous êtes identifiés, même mentalement, à un événement passé ou à quelque futur que ce soit, vous n’êtes pas libres et vous souffrirez. C’est un apprentissage, ce n’est pas une punition. Le danger est l’identification à une forme.
?
Je vous ai toujours dit que nous étions tous Abba, mais Abba n’est pas une forme, il n’est pas une identité, même si c’est traduisible par Père. C’est le Père dont parlait Jésus : «Moi et mon Père sommes UN.» Il y a eu le Fils de Dieu, entre guillemets, aujourd’hui, on parle du Fils de l’Homme qui est le Nouvel Homme.
?
Mais ce Nouvel Homme n’est pas destiné à une quelconque sixième race ou un quelconque nouveau monde, mais à se souvenir.
Ce qui a été nommé par d’innombrables enseignants au début du XXème siècle, la sixième race-racine ou la race bleue, n’est que le retour à l’origine de la création.
Parce que la race bleue, c’est les Mères Généticiennes, c’est les Grandes Mères, les Gardiennes du Rêve et ce sont les cétacés, tous les cétacés, mais surtout les rorquals communs ou ce qu’on appelle la baleine bleue, qui est le plus gros mammifère qui ait existé sur Terre, et qui est porteuse, bien sûr, de toute la mémoire ancestrale, afin de nous faire souvenir, comme l’a dit Phahame, de qui nous sommes. Nous sommes la dernière race-racine qui est la première race-racine. Mais ceci se passe ici-même dans ce monde.
?
Et quand vous vivez cette Vérité qui est l’Absolu, vous n’êtes plus dupes d’un quelconque futur, vous n’êtes plus trompés par un quelconque futur ou un quelconque passé. Être libre, l’État Naturel, c’est être affranchi de tout passé, être libre de tout passé, mais aussi libre de toute projection et de toute vision.
?
Dans l’Absolu, il n’y a rien à voir, il n’y a rien à ressentir, il n’y a aucune forme. Il y a juste la Pure Béatitude qui vous fait vous reconnaître. Et à ce moment-là, tout l’échafaudage de la spiritualité vous apparaît, réellement, comme effectivement un moyen d’être arrivés jusque-là, mais dont il faut se dépouiller. Il n’y a pas plus de Marie que d’Élohim, que de Confédération Intergalactique, que d’Arcturiens, que de Végaliens, que de Melchisédech, que d’Étoiles ou d’Archanges.
?
C’est la Grande Vacuité, le Grand Silence. Et vous ne pouvez vous retrouvez que là. Arrêtez de nourrir toutes les histoires. Arrêtez de projeter un scénario futur. Soyez simplement présents, c’est ce à quoi vont vous aider éventuellement si vous n’y arrivez pas, les ondes scalaires, les fluorines ou les Résonances Agapè, que nous faisions encore l’année dernière tous les soirs, nous organisions une Résonance Agapè, vous étiez au lit et on faisait cette résonance.
?
Mais là, ça se produit simplement en étant là, en étant disponibles. Être disponibles, c’est Hic et Nunc, Ici et Maintenant. C’est là qu’est la solution.
?
Donc, si vous voulez être libres, soyez libres de toutes notions spirituelles, soyez libres de tout ressenti, de toute perception, comme je l’ai dit, les étoiles, les portes, les chakras, l’onde de Vie, ils sont toujours là. Autres Dimensions nous a fait beaucoup travailler sur l’installation de cette structure, mais aujourd’hui, depuis deux ans et demi, vous n’avez plus besoin de tout ça.
?
D’ailleurs, lors de cette rencontre, qui, vu les circonstances et la conjoncture du monde, sera la dernière «en chair et en os» (physiquement), si je peux dire, parce qu’il y a un moment donné, dans ce retour au Soi ou à Soi, où tout cela est superflu. Encore faut-il y arriver.
?
Mais bien évidemment, ce Grand Silence, cet enfermement qui nous a été imposé, a permis à énormément de frères et de sœurs, non pas seulement de voir la supercherie et la manipulation de cette société, mais aussi de se rapprocher de leur Soi – donc, ça été aussi une grande aide, cette notion d’accepter l’inacceptable, privation de liberté -, et qui sont demeurés tranquilles, se sont retrouvés.
?
La Vérité est quelque chose de tellement simple qu’il a fallu démêler tous les écheveaux, tout le tissage, des vies passées, de l’escroquerie spirituelle et de l’imposture de la a-conscience, ce que Bidi avait nommé déjà en 2012, la a-conscience dans le sens antérieur à la conscience. Ne confondez pas inconscience et a-conscience. Dans la a-conscience, vous ne pouvez que vous reconnaître, dès l’instant où vous faites cesser le bavardage spirituel, le bavardage des énergies, et les errements de la conscience, les divagations de la conscience, dans le passé ou dans le futur.
?
Aujourd’hui, vous n’avez pas besoin de chakras, – pour soigner, oui -, pour qui vous êtes, vous n’avez besoin que de silence, même si les vibrations sont là, même si vous montez en vibration dans la supra-conscience, à un moment donné, le Grand Silence vous prend et vous emmène en Agapè. Et là, vous ne pouvez plus être dupes d’une quelconque énergie, de n’importe quels archétypes. J’entends par archétypes, les grandes figures que sont décrites, les archanges par exemple mais pas seulement, qui ne sont que des réflexions de la Vérité, et donc amputés de la Vérité.
?
Il n’y a pas plus de vérité dans un archange que dans notre corps qui est illusoire, et pourtant ça se passe dedans. Acceptez d’être autonomes, de ne dépendre d’aucun être, d’aucune entité et d’aucun avis. Découvrez votre autonomie. Il n’y a aucune soumission dans la Liberté à quelque scénario que ce soit, à quelque entité que ce soit et à quelque maître que ce soit.
?
Il n’y a personne. La sixième race-racine nous la vivons maintenant. Elle n’est pas dans un futur tel qu’il a été imaginé de façon linéaire, aussi bien par les pseudo-maîtres ascensionnés et que même par les Anciens, Steiner en a parlé, Bernard de Montréal aussi et Omraam aussi.
?
Mais quand on demandait à Omraam, à Bernard de Montréal et à d’autres, ils savaient qu’il y avait quelque chose après la Lumière. Quand Omraam méditait face au soleil levant, il était pénétré de l’Esprit du Soleil, il fusionnait avec la Lumière, il savait qu’il y avait quelque chose après ou avant. Mais, il ne pouvait pas le vérifier, le vivre.
?
Le seul qui l’est vécu, je l’ai dit, c’est Nisargadatta, pas d’autres. Énoch en avait parlé, bien sûr. Mais personne n’avait la possibilité de le vivre.
?
Aujourd’hui, nous avons tous la possibilité de le vivre. Le seul prérequis, la seule condition, c’est d’être totalement immergé dans l’Instant Présent. Vous avez plus de chance de découvrir et de vivre la Vie en regardant la nature qu’en m’écoutant.
?
On en est aujourd’hui à ce point-là. Mais c’est tellement simple que l’ego ne l’acceptera jamais et l’ego spirituel, c’est encore pire. Ça va le faire rentrer dans une contradiction, dans un échauffement, dans une colère terrible qui va consumer vos propres illusions. Ce n’est pas un jeu de mots quand on dit c’est l’État Naturel. Plus vous êtes naturels et spontanés, plus vous êtes disponibles pour la Vie.
?
On a parlé longuement durant ces deux premiers jours de l’Acceptation, de l’Accueil. Ne vous posez même pas la question de dire c’est acceptable, c’est inacceptable, c’est horrible.
?
Mais avant de réagir, installez-vous dans votre corps, prenez des pinceaux, faites des sudokus si vous voulez, peu importe. Soyez pleinement présents dans ce que vous faites, quoi que vous fassiez, et tout se fera naturellement.
?
Si ça ne se fait pas, et regardez, on le fait tous encore par moments, vous êtes en train de faire quelque chose et vous pensez, il y a des pensées qui vous traversent. Vous faites le ménage et vous êtes en train de penser à ce que vous allez faire demain ou il faut que je fasse le repas de ce soir. Vous n’êtes pas dans l’Instant Présent.
?
C’est pour ça que j’ai parlé de peinture ou de jardinage, parce que c’est quelque chose que vous n’avez pas l’habitude de faire. Et quand c’est quelque chose dont vous n’avez pas l’habitude, ça nécessite une attention de la conscience, totale. Et là, la Liberté va vous trouver.
?
Mais tant que vous serez dans le vouloir, dans la volonté de comprendre, vous n’êtes pas disponibles. Vous êtes encore votre vie, votre histoire mais vous n’êtes pas la Vie. J’ai eu l’occasion de le dire hier, vous avez énormément de frères et sœurs, et surtout des sœurs, qui même avec des mots différents, parce qu’ils ne savent pas ce que c’est Agapè, mais ils vivent la même chose. Vous avez des gens connus et moins connus qui disent avec leur propre langage, la même chose.
?
Il n’y a pas plus de chakras que de mondes, il y a juste la Pure Félicité de l’Instant. C’est là où vous vous souvenez que vous êtes antérieurs à la création. Et c’est de là que vous voyez que l’ensemble de la création n’est qu’un rêve, une expérience inscrite dans ce qui n’existe pas, c’est-à-dire le temps, inscrite dans ce qui n’existe pas non plus, qu’on appelle les dimensions.
?
Et d’avoir parcouru certaines dimensions, comme j’ai pu le faire, toutes les dimensions, m’a amené à comprendre et à vivre que rien de tout ça n’était vrai. Seul était véridique l’Instant Présent qui ne dépend d’aucun monde, d’aucune histoire, d’aucune condition et d’aucun futur. C’est tellement simple. Tout le reste, ce ne sont que des délires, des illusions qui ont été entretenues déjà par les religions, mais ensuite par tous les mouvements spirituels sans exception, je dis bien, sans aucune exception.
?
C’est bien pour ça d’ailleurs que Frère K nous avait prévenus fin 2012, dans le dernier trimestre, qu’il fallait arrêter toutes les sociétés, toutes les associations et tous les regroupements. Ça c’est fait tout seul pour ceux qui connaissent l’histoire. Parce que la Liberté ne souffre aucun compromis avec quoi que ce soit d’autre que l’Instant Présent.
?
Vous ne pouvez pas me croire, je le répète à chaque fois, vous ne pouvez pas me suivre, vous ne pouvez que le vivre ou pas. C’est vous qui lâchez les histoires, les énergies, les vibrations, les scénarios passés, les scénarios futurs, et là vous êtes libres. C’est instantané. Si ce n’est pas instantané, je vous invite à regarder à l’intérieur de vous la peur de mourir qui est vôtre.
?
J’ai dit et déjà bien avant cette période, que la spiritualité … (Coupure) … faire face à la peur de la mort. Dans l’Instant Présent, vous n’êtes jamais nés et donc vous ne pouvez mourir.
?
Ce qui disparaît, c’est la forme, dans le Paradis Blanc. Ce qui disparaît, c’est la conscience, grâce au Paradis Blanc. Il ne reste que la Félicité Pure, Shantinilaya, la Demeure de Paix Suprême, et c’est tout.
?
Aujourd’hui, il ne faut plus se raconter d’histoires, à soi-même ou à l’autre. Bien sûr qu’entre nous on peut parler des vies passées, mais on n’y est ni attaché, ni soumis, et on n’est surtout pas dupe. À ce moment-là, la Liberté est totale. Vous pouvez sentir les énergies, vivent les énergies, mais vous êtes centrés au Cœur du Cœur, au Temps Zéro.
?
Et vous voyez réellement, concrètement tout ça, comme des amusements, des jeux. C’est pour cela que je l’ai appelé un jeu vidéo, parce qu’il n’y a même pas d’acteurs. Il y a juste un programme qui a été écrit. Vous savez aujourd’hui, que les scientifiques, les physiciens de pointe, affirment tous que nous sommes dans une simulation informatique.
?
Vous voulez connaître la vérité ? Regardez Matrix. Nous sommes dans une simulation informatique, mais tant que vous croyez à la spiritualité, à un devenir, vous ne pouvez pas le voir, ni le vivre. Arrêtez le moteur de la souffrance quelle qu’elle soit, même si vous êtes en fin de vie, c’est vous installer dans cette Béatitude, qui n’est pas ailleurs que là, Ici et Maintenant.
?
Faites-en l’expérience et vous ne pouvez être que convaincus. Voilà, pour les ondes scalaires et dérivés.

Satsang 1?Casa de Vida Shantinilaya-Espagne?31/07/20?Ayoun Jean-Luc





Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Dans ce Satsang, Jean-Luc dit que "La transmutation, elle se produit dans …

JE SUIS DIEU, TOI AUSSI #15 C’est si simple!