in

A través de Ayoun Jean Luc Yolande Duran TRANQUILO “El silencio es la máxi…

A través de Ayoun Jean Luc

?Yolande Duran?

TRANQUILO

“El silencio es la máxima curación, ya que cura la idea de ser una persona.

Estoy vivo como nunca antes y estoy muerto al mismo tiempo.
Es una ausencia sorprendentemente presente.

Para vivir todo en paz, caí en un profundo asombro y me dejé hacer, cada vez más, más y más profundamente.

Este silencio te impide recrearte constantemente, interferir, pensar, proyectar, segregar este filtro de la mente. Sientes más de lo que piensas.
La conmoción permanece afuera.
En el interior, todo permanece en silencio.

Sin pérdida de energía. El hecho de percibir las cosas desde otro punto de vista, no desde mí mismo sino desde el silencio, genera una gran tranquilidad, una gran presencia que nada puede perturbar. Tan gran eficiencia. El viejo reflejo de identificarse con sus pensamientos desaparece inmediatamente.

Esta pérdida de energía que había antes proviene de identificarse con esta confusión. Creemos en sus pensamientos. Estamos involucrados, bien, en desacuerdo, ansiosos, reactivos. Queremos, no queremos, planeamos, calculamos.

Somos un actor en la película.
Allí somos un espectador. Vemos el desenvolvimiento: el del exterior: las personas, los acontecimientos que pasan y el del interior: los pensamientos, las emociones que también pasan, de la misma forma.

No hay un "yo" que diga que soy este pensamiento, soy esta emoción. No hay juego.
Y luego, está este sabor del silencio … Una dulzura que está ahí, continuamente.

Ya no existe esa voz que te juzga, te condena, te somete, te cansa.
Ya no existe este dolor, estos pensamientos que te convocan a existir.
Y aunque de vez en cuando aparece un pensamiento, es tan dulce … te hace ligero.

No hay separación.
Todo está fusionado con todo lo demás. Mi cuerpo, siento, es el más cercano, pero está fusionado con todo lo demás. Está al fondo.

Esta presencia constante evita que caigas en la trampa de la complicidad con tus propios pensamientos … y mucho menos con los de los demás. Lo que se hará, se dirá en el momento, se hará, se dirá, pero no será fruto del conocimiento, del entendimiento.

Es este silencio el que sabe.
Él es el que lo hace.
Dejas que esta fluidez funcione.
Siempre ha estado ahí, incluso cuando no lo notaste.
Él está ahí antes que cualquier cosa que pueda aparecer en cualquier momento.
Es él quien nos permite experimentar lo que es.

No necesitas pensar en tu vida.
Es esta presencia la que permite que aparezca el mundo.
Todo lo que aparece, todo lo que existe está ahí solo porque este silencio está ahí.

Publicado el 13/08/18
Yolande DURAN "

A través de Ayoun Jean Luc

?Yolande Duran?

TRANQUILE

′′ Le silence est la plus grande guérison, car il guérit l'idée d'être une personne.

Je suis vivant comme jamais auparavant et je suis mort en même temps
C ' est une absence étonnamment présente.

Pour tout vivre en paix, je suis tombé dans une profonde étonnement et je me suis laissé faire de plus en plus profondément.

Ce silence vous empêche de vous recréer constamment, d'interférer, de penser, de projeter, de ségréger ce filtre de l'esprit. Tu ressens plus que tu ne le penses.
Le choc reste dehors.
À l'intérieur, tout reste silencieux.

Pas de perte d'énergie. Le fait de percevoir les choses d'un autre point de vue, non pas de moi-même mais du silence, génère une grande tranquillité, une grande présence que rien ne peut perturber. Tellement grande efficacité. Le vieux reflet de s'identifier à ses pensées disparaît immédiatement.

Cette perte d'énergie qu'il y avait avant vient de s'identifier à cette confusion. Nous croyons en leurs pensées. Nous sommes impliqués, bien, en désaccord, impatients, réactifs. Nous voulons, nous ne voulons pas, planifions, calculons.

Nous sommes un acteur dans le film.
Nous y sommes un spectateur. Nous voyons le développement : celui de l'extérieur : les gens, les événements qui passent et celui de l'intérieur : les pensées, les émotions qui passent aussi, de la même manière.

Il n'y a pas de ′′ moi ′′ qui dise que je suis cette pensée, je suis cette émotion. Pas de jeu.
Et puis il y a ce goût du silence… Une douceur qui est tout le temps là.

Il n'y a plus cette voix qui te juge, te condamne, te soumet, te fatigue.
Cette douleur n'existe plus, ces pensées qui vous convoquent à exister.
Et même si parfois une pensée apparaît, elle est si douce… ça te rend léger.

Pas de séparation.
Tout est fusionné avec tout le reste. Mon corps, je sens, est le plus proche, mais il est fusionné avec tout le reste. C ' est au fond.

Cette présence constante vous empêche de tomber dans le piège de la complicité avec vos propres pensées… et encore moins avec ceux des autres. Ce qui sera fait sera dit à l'instant, sera fait, on dira, mais ce ne sera pas le fruit de la connaissance, de la compréhension.

C ' est ce silence qui sait.
C ' est lui qui le fait.
Tu laisses cette fluidité fonctionner.
Il a toujours été là, même quand tu ne l'as pas remarqué.
Il est là avant tout ce qui peut apparaître à tout moment.
C ' est lui qui nous permet de vivre ce qu'il est.

Pas besoin de penser à ta vie.
C ' est cette présence qui permet au monde d'apparaître.
Tout ce qui apparaît, tout ce qui existe est là juste parce que ce silence est là.

Posté le 13/08/18
Yolande DURAN "




Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

What do you think?

Souhaitons la bienvenue au nouveau membre :Caroline ChablozNous sommes très heur…

Vía Ayoun Jean Luc Yolande Duran TRANQUILLE « Le silence est l'ultime g…